Ce site:

Banques et prêts

Comprendre les prêts hypothécaires


Ce que vous devez savoir

  • Acheter une demeure n’est pas une décision frivole. Il importe de prendre votre temps avant de décider du type de prêt hypothécaire à contracter.
  • Comparez les offres afin de trouver le prêt qui correspond le mieux à vos besoins et assurez-vous de bien en comprendre les conditions avant de signer le contrat.

Acheter une maison est un engagement financier important, peut-être le plus grand que vous prendrez dans votre vie. D’où l’importance de prendre votre temps. Au moment de choisir un prêt hypothécaire, de nombreux facteurs doivent être pris en considération, notamment la valeur de l’hypothèque, le montant de la mise de fonds, la période d’amortissement (temps nécessaire pour rembourser la totalité du prêt), le terme hypothécaire (durée au cours de laquelle les conditions du contrat continuent à s’appliquer) et ce qui vous convient le mieux, un prêt à taux d’intérêt fixe ou à taux variable. Les banques fournissent aux consommateurs l’information nécessaire pour prendre une décision éclairée et répondent à leurs questions tout au long du terme du contrat hypothécaire.

Trouver le prêt hypothécaire adéquat

Pour choisir le meilleur prêt hypothécaire pour vous, vous devez tenir compte de vos objectifs et de vos besoins. Il existe plusieurs types de prêts hypothécaires et d’options de taux d’intérêt.

Types de prêts hypothécaires

  • Prêt hypothécaire ouvert ou fermé – Le prêt hypothécaire ouvert vous permet de rembourser votre dette, en partie ou en totalité, à tout moment et sans pénalité. Mais attendez-vous à payer un taux d’intérêt plus élevé en contrepartie de cette souplesse. Le prêt hypothécaire fermé prévoit une durée déterminée et des modalités fixes. Vous pourrez effectuer des paiements anticipés chaque année sans pénalité (selon l’entente), et vous obtiendrez un taux d’intérêt plus favorable pour avoir accepté de conserver votre prêt hypothécaire pendant la durée prévue.
  • Prêt hypothécaire conventionnel ou subsidiaire – L’hypothèque conventionnelle est enregistrée selon le montant réel du prêt hypothécaire.

Par exemple, si vous avez besoin d’un prêt hypothécaire de 250 000 $ pour acheter une maison, le prêteur enregistrera 250 000 $ en prêt hypothécaire.

L’hypothèque subsidiaire peut être enregistrée selon un montant supérieur au prêt hypothécaire réel.

Par exemple, si vous avez besoin d’un prêt hypothécaire de 250 000 $ pour acheter une maison, le prêteur pourra enregistrer l’hypothèque à 300 000 $.

Ainsi, si vous souhaitez ultérieurement emprunter des sommes additionnelles (prêts, marges de crédit ou autre) auprès de votre prêteur, vous pourrez le faire à tout moment, en évitant de payer des frais pour refinancer votre hypothèque actuelle. Également, les frais juridiques, le cas échéant, seront moins élevés.

  • Prêt hypothécaire inversé – Destiné aux aînés qui sont déjà propriétaires, un prêt hypothécaire inversé permet d’accéder jusqu’à 55 % de la valeur de la demeure sans devoir la vendre. Vous n’êtes pas tenu d’effectuer des paiements sur ce genre de prêt hypothécaire. Toutefois, les intérêts cumulés et le principal sont remboursables au prêteur lorsque vous vendez votre maison ou que vous ne l’utiliserez plus comme résidence principale. L’Agence de la consommation en matière financière du Canada offre davantage de renseignements au sujet des prêts hypothécaires inversés.


Contactez-nous pour avoir plus de détails.

Pour trouver un bon courtier immobilier dans votre secteur, contactez-nous.

Pour acheter, vendre ou faire évaluer une propriété, contactez-nous.